Achat d’une maison ancienne à Marseille : les vérifications à entreprendre sur le bien avant de l’acheter

Partager sur :
Achat d’une maison ancienne à Marseille : les vérifications à entreprendre sur le bien avant de l’acheter

Bien qu’une maison ancienne se trouvant à Marseille puisse s’acquérir à prix moins conséquent par rapport à un bien neuf, elle doit faire appel à une plus grande inspection. Effectivement, ce type de bien peut être sujet à différents défauts, pouvant même cacher des dégâts plus importants. Voici les éléments qu’il ne faut pas oublier de vérifier sur une maison ancienne avant de finaliser son achat, se portant sur deux éléments principaux : la structure du bâti et la constructibilité d’un éventuel terrain annexe.

La structure du bâti : l’état du bien
Les différentes pièces qui composent la structure de la maison doivent être examinées avant son achat afin de garantir la longévité du bien et la rentabilité de l’investissement. Il s’agira donc d’inspecter :
-    l’état de la charpente et des poutres en tentant de déceler d’éventuelles attaques de termites ; 
-    les murs pouvant être sujets à des fissures ou des infiltrations d’eau, se manifestant notamment par l’apparition de moisissure ; 
-    la toiture en examinant également l’isolation ; 
-    les plafonds et les planchers pour leur solidité ; 
-  les équipements de chauffage, l’installation électrique et la plomberie. En disposant d’équipements mis aux normes au préalable par le vendeur, vous aurez la certitude d’acheter une maison qui est économe en énergie et parfaitement sécurisée.

La constructibilité du terrain : l’accès à une extension
Si le sujet de votre acquisition dispose d’un terrain propice à une extension ou à une nouvelle construction, il vous faudra vérifier au préalable si le projet peut être entrepris ou pas. Pour ce faire, renseignez-vous auprès de la mairie et soumettez une demande de certificat d’urbanisme. Si votre demande n’aboutit pas au bout de 4 mois, cela signifie que le projet ne pourra avoir lieu. Dans le cas contraire, le document vous renseignera sur les règles d’urbanisme à appliquer dans la région.